Chaud, froid, confiné, déconfiné, perspectives des vacances d’été … Tous les ingrédients sont réunis pour un ultime coup de pompe ! Voici quelques recettes entièrement basées sur des recettes ancestrales à base de plantes pour vous aider à gravir les derniers obstacles de la fin d’année !

Notre confort digestif repose sur peu de choses : ne pas changer ses habitudes trop brusquement et conserver une hygiène de vie relativement stable. A défaut de stabilité, vous n’êtes pas contre l’idée de mettre un peu de médecine douce dans votre vie. Toutefois lorsqu’il s’agit de s’attaquer au thé aux orties, extrait de bardane et de radis noir, l’impression de faire face à des recettes d’apprentis sorciers peut faire peur.

Si les conseils d’un professionnel sont indispensables, vous ne prenez pas non plus beaucoup de risques à manipuler ces extraits naturels. Pour les naturopathes, la santé est un état d’harmonie, de psychologie, dynamique et holistique. L’alimentation en est ainsi une part non négligeable, mais rejoint un faisceau d’actions à entreprendre ensemble. Pratique sportive, élimination des excès, gestion des émotions et du stress, réflexologie …

Voici quelques bons conseils de Claire Orseau, thérapeute en naturopathie.

La détoxification douce

La naturopathie rejoint la catégorie des efforts qu’il faut consentir à faire en amont avant d’en constater les bienfaits. Un jogging de 20 minutes une fois tous les 6 mois ne suffira pas à vous réconcilier avec votre ligne, pas plus qu’une infusion au jasmin ne vous sauvera de vos ballonnements chroniques.

La cure démarre un mois avant que les premiers bénéfices ne se fassent sentir. Afin de préparer le corps, un drainage doux permet de nettoyer l’organisme.

Votre meilleur allié : le cocktail d’extraits secs. Extraits secs de Bardane (80mg), Artichaut (100mg), Bouillon Blanc (60mg), Brocoli (100mg), Ail des Ours (50mg), Coriandre (50mg), Aubier de Tilleul (80 mg).

Ces mélanges proposés sont commercialisés sous forme de solutions et d’ampoules à boire, ou de gélules.

Une dose tous les soirs pour un drainage optimal.

Renforcer ses intestins

 Après le drainage général, il s’agit de renforcer les organes. Et à ce jeu-là, les intestins arrivent parmi les premiers.

En prévoyant une cure de probiotiques pendant 1 mois, vous renforcez votre métabolisme et sa capacité à assimiler ce que vos repas décideront. Une gélule à jeun le matin à laquelle vous pouvez ajouter 60 mg d’extrait de curcuma rhizome.

Faire le plein de vitamines et d’antioxydants

Cette étape peut ressembler à une partie de bataille navale, pour autant si vous ne voulez pas vous-même être « touché-coulé », vous aurez besoin de vitamines A, E, D, C, B1, B2, B3, B6, B8, B9, B12, de sélénium, de zinc, de magnésium (600mg par jour) et de lycopène.

Mélangez bien, et administrez-vous cette potion magique à l’occasion d’un repas en respectant des cures de 1 à 2 mois.

Pour vous donner l’ultime coup de boost : une dose d’extraits secs de Radis noir (150 mg), d’Artichaut (190 mg), de Romarin (200mg).

ATTENTION ce mélange est contre indiqué en cas de calculs biliaires.